Michèle – Ecovolontariat au Centre de sauvetage des tortues caouannes (Turquie)

Centre de sauvetage des

tortues caouannes

 

La structure

écovolontariat tortue marine turquie

En Turquie, dans le Dalyan, près de Mugla, se trouve le centre de conservation des tortues de mer du Captaine June. Une Anglaise et son époux à la retraite naviguaient sur leur voilier et se sont rendu compte de la vulnérabilité des tortues de mer. Années après années, ils revenaient au moment de la ponte pour les protéger. Capitaine June a fait sa renommée par sa générosité et a créé le centre.

Les Tortues Caouannes

IMG_3013Les tortues de mer caouanne (Caretta caretta) nagent dans tous les océans du monde entier. Les plus gros spécimens dépassent 450 kilos, mais elles pèsent en moyenne 135 kilos. Elle est considérée comme une espèce menacée pour plusieurs raisons. La pollution semble être la principale cause. La pollution marine causée par nos détritus semble nuire à la faune marine. Nos sacs de plastique ressemblent fortement à de délicieuses méduses. Les tortues les avalent et ils restent coincés! De vieux filets de pêche des chalutiers où à l’abandon causent aussi de nombreux décès.

Dans le centre de sauvetage du Capitaine June, nous intervenons tout au long de l’année. La période la plus intense est au moment de la ponte. Les tortues femelles sortent de l’eau uniquement lors de cette occasion. Les œufs sont particulièrement vulnérables. Ils sont délicieux, parait-il! Au moment de l’éclosion, les minuscules tortues sont sensibles à la lumière, et elles se dirigent vers la source lumineuse. En principe, les étoiles et la lune devraient miroitées sur la mer. Les bébés devraient s’y diriger. Mais, la pollution lumineuse des villes les désoriente et elles périssent en se dirigeant vers les villes. Elles ont de nombreux prédateurs.

Journée type des volontaires

écovolontariat tortue marine turquieLe travail du bénévole se fait à trois endroits :

1) Sur la plage, la nuit : Il faut surveiller, de loin, la ponte. Le lieu sera identifié pour être protégé des baigneurs qui ne doivent pas s’y approcher. Après une incubation d’environ 80 jours, au moment de l’éclosion, le bénévole doit s’assurer que les bébés tortues qui mesurent environ 4,5 cm retournent bien vers la mer.

Sur la plage, le jour : Il faut nettoyer les résidus laissés par les humains, et surveiller les nids.

2) Auprès des visiteurs : Il faut sensibiliser les gens du danger qui guette les tortues.

IMG_30043) Au centre, il faut soigner, nourrir et réintégrer les tortues dans l’océan. Lorsque nous étions là, un citadin a apporté une trentaine de bébés tortues qui étaient nés le matin même. Les minuscules tortues avaient été désorientés à cause de la pollution lumineuse de la ville. Le soir, les responsables du centre les ont remises sur la plage, et elles ont été directement à la mer. C’était émouvant.

Les familles avec des enfants sont bienvenues, elles interviennent auprès des visiteurs. L’ambiance est agréable et détendue.  Nous y étions avec cinq de nos neuf jeunes âgés de 11 à 26 ans.

Devenir Volontaire

écovolontariat tortue marine turquiePour devenir bénévole, il faut remplir une demande d’inscription auprès du centre du Capitaine June en Turquie. Le temps et la durée du travail journalier varient. Les journées de travail sont en général très relaxes, elles varient en fonction du nombre de volontaires et de la quantité de travail à faire. Ils prennent des volontaires tout au long de l’annéeAucun frais ne nous a été demandé. Nous n’avons pas eu besoin de leurs infrastructures. Nous dormions dans notre camion, et nous nous occupions de nos repas.

Les Aider

Il est possible d’aider de multiples façons : par les dons, par l’achat de CD, et par un séjour bénévole au centre. De la maison, éviter l’achat dans des sacs de plastique est également un moyen efficace d’éviter la pollution marine et terrestre.

Crédit photos: Michèle Leclerc, www.les11.com

IMG_2708

||||| 1 J\'aime ! |||||

One thought on “Michèle – Ecovolontariat au Centre de sauvetage des tortues caouannes (Turquie)

  1. Bonjour,

    Nous avons manqué l’occasion, par manque de temps, durant notre séjour en Turquie la semaine dernière, de venir au centre du Capitaine June et découvrir les tortues en mer …
    Serez-vous ouverts fin octobre / début novembre ? Verrons-nous des tortues en mer à cette époque ? Comment les découvrir dans leur milieu naturel sans les menacer, sans les déranger ?

    Merci pour votre réponse. Bien cordialement,

    Fabienne et ma fille Lilou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *