Journée avec les renardeaux

IMG_8535Aujourd’hui j’ai passé la journée chez Sue et Trevor, les fondateurs de The Fox Project. Je les ai aider à s’occuper des renardeaux. Ils ont une petite infirmerie dans leur garage. C’était les uniques locaux de l’association avant qu’ils puissent installer The Fox Project au sein du Folly Wildlife Hospital l’année dernière. Il y a là quelques cages occupées pas des renardeaux sevrés et un renard adulte souffrant d’une infection à l’oreille. J’ai nettoyé un peu ce mini centre et fais quelques machines à laver mais j’ai passé plus de temps à aider Sue à s’occuper des plus jeunes renardeaux, à donner le biberon et à retirer les tiques des derniers arrivants entre deux tasses de thé. J’ai donné mon premier biberon à Lillie, la petite renarde que nous avons récupéré il y a quelques jours. Ce n’est pas si facile qu’il y parait !

IMG_8523J’ai rencontré Trevor pour la première fois et il m’a raconté comment tout a commencé. Plus jeune, il aimait aller observer les blaireaux et les renards tôt le matin dans la forêt. Il trouvait les renards fascinants car ils ont chacun une personnalité propre, ils sont des animaux très intelligents. Très vite, il a voulu lutter contre leur chasse. Il a d’abord créé un numéro d’assistance pour conseiller les gens qui se trouvaient avec un renard dans leur jardin. Il s’est mis en relation avec de nombreuses communes pour les informer et leur proposer des alternatives non létales pour gérer leurs “problèmes” de renards. Il informait notamment comment faire partir un renard d’un territoire. Un jour, quelqu’un a appelé car il avait trouvé un renardeau et ne savait quoi en faire. C’est ainsi que Trevor et Sue ont commencé a accueillir et a élever des renardeaux dans le but de les relâcher à l’age adulte. A l’époque, il avait un bureau au sein de l’association Animal Aid qui milite pour les droits des animaux en Angleterre. C’est là qu’il a rencontré Sandra qui est devenue la 1ère ambulancière de l’équipe et qui est aujourd’hui directrice de l’association depuis que Trevor a pris sa retraite.

Sue et Trevor sont des personnes adorables au grand cœur. Ils sont entièrement dévoués aux renards. S’occuper de 10 aines de renardeaux jours et nuits  sans relâche chaque année pendant des mois est un travail épuisant. Je les admire vraiment ! Ils ont réellement consacré leur vie à la sauvegarde de ces animaux. Nous passons une agréable soirée ensemble autour d’un repas végane puis je retourne à mon van pour la nuit.

IMG_8521Il est important de savoir qu’en France les choses sont bien plus compliquées pour se lancer dans ce genre d’action car la réglementation est beaucoup plus stricte. Il est interdit aux particuliers de détenir des animaux sauvages. Cette activité est réservée aux détenteurs d’un certificat de capacité que l’on obtient après 2 ans de formation. Ceci a ses avantages et ses inconvénients. Le gros avantage étant que cela limite le prélèvement d’animaux sauvages dans la nature pour les mettre en captivité ou en faire des animaux de compagnie. De plus, cela permet de s’assurer que les personnes ou les structures qui prennent en charge ces animaux soient compétentes dans le soin animalier adapté aux espèces accueillis et dans la réhabilitation d’animaux à la vie sauvage. L’inconvénient est que cela limite grandement le nombre de structures œuvrant pour la sauvegarde de la faune sauvage. Pour preuve, leur nombre est beaucoup plus limité en France qu’en Angleterre.

One thought on “Journée avec les renardeaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *