Un porc-épic

Cette semaine, un porc-épic est arrivé au centre. J’ai été très étonnée d’apprendre qu’il s’agit d’un animal sauvage qui vit ici en Italie. C’est un animal tellement impressionnant vu sa taille (comparé à un hérisson, c’est un géant, ça a bien la taille d’un petit chien) et la longueur conséquente de ses pics qu’il n’a que sur les fesses, il ressemble plutôt à un animal exotique. Il ne fut pas facile de le manipuler pour le diagnostique et les soins car il redressait ses pointes acérées dès qu’on l’approchait. Malheureusement, victime d’une collision de voiture, il avait la colonne vertébrale sectionnée. Paralysé des membres postérieurs de façon irréversible, il n’était pas relâchable, il n’aurait pu survivre dans la nature. Nous avons dû prendre la difficile décision de l’euthanasier…

Quelques jours plus tard, alors que je quittais le centre le soir pour mon jour de repos, j’ai fait une rencontre étonnante sur la route qui descend au village par la forêt. Alors que je roulais au pas comme je le fais toujours la nuit en pleine nature, justement pour éviter de percuter un animal, je vois une grosse bestiole bizarre qui traverse la route devant mes phares ! Je m’arrête et je sors pour voir de plus près. Il s’agissait bien d’un porc-épic sauvage ! Puis j’ai remarqué qu’il était suivi par une petite boule poilue et j’ai réalisé que c’était un petit. Curieux en plein hiver… J’étais ébahie, si bien que je n’ai pas pensé prendre une photo ! Je les ai regardé, béatement, se perdre dans la forêt…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *